Lachance Holistique : services d’accompagnement et de formation pour les personnes neurodivergentes

Lachance Holistique

L’importance du repos pour les personnes autistes : Éviter l’épuisement et favoriser le mieux-être

Saviez-vous que l’épuisement autistique est l’une des causes principales de dépression et de suicide chez les personnes autistes ? Ce phénomène, souvent appelé « burnout », est une réalité préoccupante pour de nombreuses personnes autistes. Et savez-vous qu’est-ce qui contribue à cet épuisement ? Une réponse simple et pourtant des plus cruciales: c’est le manque de repos.

Le repos est essentiel pour tous, mais il est particulièrement vital pour les personnes autistes. Nous avons souvent besoin de plus de repos en raison de la surcharge sensorielle et émotionnelle que nous pouvons éprouver au quotidien. Cependant, obtenir suffisamment de repos peut être un véritable défi, menant parfois à des conséquences graves comme le burnout.

Comprendre l’épuisement autistique

L’épuisement autistique se manifeste par une fatigue extrême, une perte de compétences et une incapacité à faire face aux exigences quotidiennes. Contrairement au simple stress, cet état d’épuisement nécessite une période prolongée de récupération. Sans un repos adéquat, le risque de dépression et de pensées suicidaires augmente considérablement.

L’entrave du capacitisme intériorisé

Une des raisons pour lesquelles de nombreuses personnes autistes ne se reposent pas suffisamment est le capacitisme intériorisé. Ce terme fait référence à l’adoption par les personnes autistes des préjugés et stéréotypes négatifs de la société concernant leur propre condition. En d’autres termes, elles peuvent croire, à tort, qu’elles doivent se conformer aux attentes de la société ou de l’entourage et « tenir le coup » malgré leur besoin de repos. Cette pression auto-imposée peut exacerber l’épuisement et rendre le repos encore plus difficile à atteindre.

La tendance à plaire aux autres

Un autre facteur contribuant au manque de repos est la tendance à vouloir plaire aux autres. Cette adaptation sociale, bien que compréhensible, peut entraîner une surcharge émotionnelle et mentale. Pour les autistes, il est crucial de reconnaître cette tendance et de travailler à la surmonter. Pour ma part, je trouve que le Design Humain est un excellent outil pour débuter ce déconditionnement.  Bref, prendre du temps pour soi et établir des limites claires peut aider à se détendre et à se ressourcer.

Redéfinir le repos

Il est également important de comprendre que le repos ne signifie pas la même chose pour tout le monde. Par exemple, une journée au spa, souvent considérée comme une activité relaxante, peut être stressante pour certaines personnes autistes en raison de la surcharge sensorielle. 

À la place, trouvez des activités qui vous procurent confort et réconfort.  

Découvrir ce qui fonctionne pour vous est la chose la plus essentielle.

Exemples concrets de repos adapté

1. Lecture et podcasts : Une de mes clientes autistes trouve son repos en s’immergeant dans des romans fantastiques. Elle explique que les histoires lui permettent de s’évader et de se détendre mentalement. De même, écouter des podcasts sur des sujets qui l’intéressent l’aide à se relaxer tout en stimulant son esprit de manière douce.

2. Activités de plein air : Pour moi, je préfère les activités en plein air. Une simple promenade dans un parc ou une randonnée en forêt est extrêmement revitalisante. Le contact avec la nature me procure un sentiment de paix et de sérénité.  Danser au son de ma musique préférée aussi.

3. Créativité : Pour une amie autiste, la peinture et le dessin sont des moyens de se reposer. Ces activités créatives lui permettent de s’exprimer sans pression et de se détendre profondément. Elle trouve que l’acte de créer quelque chose de beau l’aide à évacuer le stress et à se sentir plus centrée.

Attention aux solutions rapides

Bien que certaines activités comme le visionnage en rafale de séries télévisées puissent sembler relaxantes, elles ne fournissent souvent pas le repos profond dont votre corps et votre esprit ont besoin. Il est important de privilégier des activités qui vous revitalisent 

vraiment et qui vous aident à récupérer.

Conclusion : Prioriser le repos pour une meilleure santé émotionnelle

En fin de compte, trouver le bon type de repos est crucial pour votre bien-être. Il s’agit de comprendre vos besoins uniques et de ne pas céder aux pressions externes ou aux croyances erronées sur ce que vous devriez être capable de supporter. 

En faisant du repos une priorité, vous pouvez prévenir l’épuisement autistique, améliorer votre santé émotionnelle et mener une vie plus épanouie.

Alors, quelles sont les activités qui vous ressourcent et vous régénèrent? Prenez le temps de les identifier et intégrez-les dans votre routine quotidienne. Vous le méritez, et votre bien-être en dépend.

Si vous aimeriez aller plus loin, je vous invite à jeter un coup d’œil à mon ebook sur le burnout autistique. Si vous préférez visionner ma masterclass sur le burnout autistique, c’est par ici.

Vous pourriez également aimer